La marche des artiste défraie la chronique

0
= 436

Comme c’était prévu, hier, les artistes, accompagnés d’une foule immense ont joué leurs partitions dans l’hymne générale entonnée avec fracas par toute la population: “Le départ du président Jovenel Moïse”

À l’instar des Izolan, Tidjo zenny, P-Jay, Roody, Bricks, Bertho (Bèl Plezi), king kino et bien d’autres, Les artistes ont su mener haut la main la danse depuis leur estrade dans une ambiance électrique, voire même carnavalesque dans toutes les rues de Port-au-prince tout en proférant des slogans à l’encontre du pouvoir en place : « jojo dòmi deyò », « lage pyew » et bien d’autres. Les revendications écrites sur les pancartes étaient nombreuses. Tout au long du parcours, on pouvait lire : “ lage pyew, prezidan ou pa kabap, nou vle on lòt ayiti, fòk kat la rebat, aba koripsyon…”. les artistes ont-ils atteint leur objectif?

Si la marche a été une réussite et que beaucoup de personnes applaudissent l’initiative, ceci n’empêche pas que d’autres restent sceptique en ce qui attrait à la sincérité de cette marche, et pensent qu’elle n’est qu’une façade que les artistes utilisent pour pouvoir gérer leur intérêts mesquins.

Et Fantom lui ne mâche pas ses mots à l’égard des artistes il est allé jusqu’à les injuriés, il tient ferme sur ses positions selon laquelle les artistes jouent faux.

JEANNIS Marie Flavie Sophia

About author

Avatar

Duddy

Directeur général de Hit27promo, graphiste, photographe, web master, video maker

No comments